Je pense que le propre d’un photographe c’est de trahir le réel. Il faut simplement maîtriser cette trahison, et il faut qu’elle soit en cohérence avec soi même.

 I think that the distinctive feature of a photographer is to betray the reality. He must only master this betrayal, and it must be in coherence with himself.

- Raymond Depardon

Plus qu’un moyen d’expression, la photographie est la conception d’une émotion à travers une vision imaginaire.
Né dans les années 90 à Caen, c’est avec un kodak jetable généreusement offert par ses géniteurs que Sacha a pu immortaliser ses premières vraies émotions visuelles en classe verte. Après trop d’heures, trop de jours, et trop de semaines à patienter au service photo du centre commercial d’à côté, trépignant à l’idée de voir, ENFIN, ce que ses transes photographiques avaient bien pu donner, il a décidé d’évoluer, et de se donner les moyens de conquérir le monde qui s’offrait à lui : c’est donc avec un Praktica MTL50 qu'il part à l'aventure.
C’est là qu'il a commencé à prendre des risques, à s’investir, et surtout, c’est là qu'il a vraiment commencé à prendre du plaisir ! Praktica est d’ailleurs toujours à ses côtés, inséparables et fusionnels. Il est comme greffé à son bras droit, il est la rétine dont il avait besoin, toujours là pour lui rappeler de beaux moments, toujours là pour l’aider à identifier et à faire l’éloge d’instants précis.

More than a mean of expression, photography is the conception of an emotion through an imaginary vision. Sacha was born in Caen in the 90’s, and it is with a disposable Kodak generously offered by his parents that he was able to immortalize his first real visual emotions during a school trip. After too many hours, too many days, and too many weeks waiting at the photo service of the next door shopping center, thrilled to see after all what his photographic trances had given, he decided to evolve, and to give himself the means to conquer the world that was offered to him: it was with a Praktica MTL50 that he started his adventure. At this very moment, he began to take risks, to invest, and above all, he really started to enjoy what he was doing! Praktica is always by his side, they are inseparable and fusional. Praktica is grafted to Sacha’s right arm, it is the retina he needs, always there to remind him of beautiful moments, always there to help identify and praise precise moments.